Solutions naturelles contre le rhume d'été

Sommaire

Même s'il se manifeste majoritairement en hiver, le rhume peut aussi montrer son nez l'été, surtout en cas de variations soudaines de températures. Ces dernières peuvent favoriser le refroidissement de l’organisme et augmenter le risque de le contracter. Qu'il soit d'origine allergique ou provoqué par une climatisation mal réglée (en voiture, à la maison ou au bureau) ou un chaud-froid, comment l’éviter ?

Avant de recourir à des médicaments ou à un médecin, voici quelques remèdes naturels pour soulager les symptômes de votre rhume et favoriser une meilleure santé globale.

Zoom sur le rhume d’été

Le rhume en été : les causes

L’hiver reste la saison qui compte le plus de cas de rhumes en raison de la baisse des températures et de la propagation plus rapide des virus. Mais l’été, le rhume reste présent à cause de la climatisation ou d’allergie saisonnière. Le stress fait aussi partie des causes fréquentes des rhumes. Il expose davantage la personne concernée aux virus en baissant ses défenses immunitaires.

Les symptômes du rhume (rhinite virale aigüe)

Les symptômes du rhume comprennent généralement les maux de tête, la gorge irritée, la fatigue, les éternuements, le nez bouché ou qui coule.

Il peut aussi arriver que vous ressentiez des démangeaisons oculaires ou que vous soyez sujet à une conjonctivite pendant votre rhume. Dans ce cas, la probabilité est forte qu’il s’agisse plutôt d’une rhinite allergique encore appelée rhume des foins. Cette situation est généralement déclenchée par des allergènes, tels que le pollen, plus abondants en été.

À faire en prévention

Quand les symptômes du rhume se manifestent chez une personne en été, l’observation de quelques gestes peut éviter l’aggravation ou l’apparition d’autres symptômes comme la fièvre ou la toux.

  • Éviter si possible la climatisation (en voiture et au bureau notamment) : elle favorise le développement et la multiplication des microbes et empêche l'assèchement des muqueuses, terreau favorable à la rhinite aigüe. Plus encore, elle va propager le virus et répandre l’infection.
  • Aérer son logement : une bonne aération permet de renouveler l’air et de réduire la concentration du virus dans la maison
  • Se moucher au lieu de renifler : si votre production de mucus augmente, c’est pour favoriser le rejet des virus hors de la muqueuse nasale. Lorsque vous reniflez, vous renvoyez ce mucus dans les sinus, ce qui va engendrer une congestion.
  • Effectuer un lavage du nez à l'aide d'une solution nasale : de quoi nettoyer le nez et éliminer les agents pathogènes potentiels
  • Manger en conséquence : il est en effet conseillé d'éviter les aliments gras et les produits laitiers en privilégiant les fruits et les légumes. Ces derniers renforcent le système immunitaire.
  • Boire beaucoup pour éliminer, aussi bien de l'eau que des tisanes : celles à base de citron et bues très chaudes se révèlent d'une rare efficacité en cas de mal de gorge notamment.
  • Prendre un bain à une bonne température : le bain chaud (eau à une température comprise entre 35° et 38°C) favorise la bonne irrigation de l’organisme. Grâce à cela, les bactéries et les virus auront du mal à pénétrer et à se multiplier dans les muqueuses. La bonne irrigation du corps soutient également les défenses immunitaires.

L’activité physique, mais…

Le sport favorise la bonne circulation dans l’organisme. Il constitue également est un stimulant du système immunitaire. Ainsi, faire du sport pendant un rhume a des effets bénéfiques pour le corps et contribue notamment au décongestionnement nasal.

Vous pouvez vous entraîner si vous avez des éternuements, de légers maux de tête, la gorge irritée ou si votre nez coule ou est bouché.

Dans certains cas cependant, mieux vaut éviter le sport. Cela pourrait en effet fragiliser le corps et ralentir la guérison. Le repos est donc conseillé lorsque vous sentez de la fièvre, des courbatures, de la fatigue, des maux de tête ou de ventre sévères et de la toux.

1. Des plantes qui soignent

Sous réserve de quelques limites que peut vous poser votre médecin, certains traitements naturels, notamment ceux à base de plantes, peuvent être utiles pour combattre le rhume :

  • Le bain de pieds aux plantes :
    • C'est un remède efficace dès les premiers signes du rhume. Il aide à combattre l'infection, à fluidifier et à éliminer le rhume. Il contribue à combattre l’infection et à soulager les maux liés au refroidissement.
    • Pour réaliser votre bain de pieds : mélangez de la menthe poivrée, de l'ail, de la capucine, de l'échinacée et du millefeuille dans une bassine et laissez infuser une bonne demi-heure. Filtrez l'infusion et plongez vos pieds dans l’eau durant une quinzaine de minutes.
    • Répétez l'opération 2 à 3 fois par jour pour maximiser ses effets bénéfiques sur votre santé.
    • L’échinacée s’emploie aussi sous forme de supplémentation à raison d’au moins 400 mg par jour diminuer les sécrétions (mucus) et à atténuer la sévérité des symptômes de 23 % quand elle est prise dès les premiers symptômes et pendant au moins huit jours.
  • Les vertus antiseptiques du thym en font un remède idéal en cas de toux sèche.
  • La menthe poivrée est un bon décongestionnant : associée au thym et à la capucine, sa vapeur aromatique permet de soulager le rhume et l’inflammation des voies respiratoires.
  • La sauge adoucit le mal de gorge tandis que le piment de Cayenne est un excellent antiseptique qui contribue à soulager la douleur.

Bon à savoir : l’argent colloïdal est également idéal en tant qu’antibactérien et il peut être utilisé à raison de deux cuillerées à soupe par jour pour optimiser l’action des autres traitements.

2. Les huiles essentielles contre le rhume d'été

Les huiles essentielles possèdent des vertus lorsqu'il s'agit de combattre le rhume :

  • En inhalation tout d'abord, où elles permettent de libérer les voies respiratoires. Quelques gouttes d'eucalyptus, de thym ou de romarin dans une casserole d'eau chaude et non bouillante, un linge sur la tête et respirez la vapeur qui se dégage de la solution durant une dizaine de minutes.
  • L'huile essentielle de ravintsara est un antiviral très efficace : appliquée directement sur le nez, la poitrine et sous les pieds, elle donne un coup de fouet au corps et stimule l'organisme.
  • Vous pouvez également mettre sur votre oreiller quelques gouttes d'huile essentielle de Niaouli, qui est à la fois antiseptique et antiviral. 
  • Il est également intéressant d’utiliser des hydrolats en pulvérisations nasales. Privilégiez les hydrolats de mélisse, de camomille romaine, de fleur d’oranger ou de bleuet qui exercent une action anti-inflammatoire.

Malgré tout, si les symptômes persistent, une consultation médicale s'impose. Si vous avez des courbatures ou de la fièvre, il se peut que vous ayez contracté la grippe. Il peut être difficile de distinguer les symptômes de la grippe, du rhume ou du Covid-19, car ils présentent des similitudes. Dans ce cas, contactez votre médecin généraliste pour obtenir un diagnostic précis. De quoi éviter tout risque de transmission du rhume à d’autres personnes et recevoir des conseils sur les médicaments et les remèdes appropriés pour soulager vos symptômes et retrouver une meilleure santé. Restez également informé des actualités médicales concernant les infections saisonnières.

Pour plus de conseils pour guérir votre rhume :

Ces pros peuvent vous aider