Maladie de Wegener

Sommaire

Vous avez des symptômes du rhume, mais qui ne cessent pas ? Il s’agit peut-être de la maladie de Wegener. Votre médecin pourra évidemment le confirmer ou l’infirmer. De quoi s’agit-il ? Quelles sont les manifestations physiques de cette maladie, que faire ? Réponses maintenant.

Maladie de Wegener : qu’est-ce que c’est ?

Également appelée granulomatose de Wegener, la maladie de Wegener est définie par l’inflammation de certains vaisseaux sanguins (on parle de vascularite) :

  • cela gêne l’arrivée du sang vers les organes, qui montrent alors des signes de souffrance ;
  • la maladie touche surtout les voies respiratoires, (nez, sinus, oreilles, trachée, poumons) et les reins ;
  • mais elle peut aussi concerner le cœur, la peau, le système nerveux ou encore les yeux ;
  • il s’agit d’une maladie auto-immune, c’est-à-dire que le système immunitaire qui s’attaque normalement aux virus ou aux bactéries (aux éléments extérieurs), combat ses propres cellules et provoque une réaction inflammatoire. Dans ce cas précis, le système immunitaire attaque les vaisseaux sanguins.  

À noter : la maladie de Wegener n’est pas contagieuse, comme c’est le cas de toutes les maladies auto-immunes.

Qui est concerné par la maladie de Wegener ?

La maladie est rare, son incidence étant d’environ 2 personnes sur 40 000 :

  • tout le monde peut être touché par la maladie de Wegener, sans distinction d’âge ou de sexe ;
  • on note tout de même que les hommes entre 40 et 50 ans sont les plus touchés ;
  • la maladie est plus fréquente dans le nord de l’Europe ainsi qu’en Amérique du Nord ;
  • elle est très rare en Afrique.

À noter : c’est le scientifique allemand Friederich Wegener qui décrivit les symptômes de la maladie pour la première fois en 1939.

maladie de Wegener : quels symptômes ?

Les premiers signes de la maladie font généralement penser à un rhume ou à une sinusite, ils sont peu spécifiques et comprennent :

  • une douleur au niveau des sinus ;
  • un écoulement nasal presque continu ;
  • de la fatigue ;
  • une congestion des oreilles ;
  • un essoufflement ;
  • une toux.

Ensuite, les poumons et les reins sont atteints et les symptômes évoluent : malaise, faiblesse musculaire, douleur au niveau des articulations, frissons, fièvre, bouffées de chaleur, perte d’appétit, amaigrissement.

À noter : dans certains cas, la maladie de Wegener peut aussi causer des atteintes cardiaques, comme l’inflammation du péricarde (l’enveloppe du cœur) ou de certains vaisseaux sanguins irriguant le cœur. 

Traitement de la maladie de Wegener

Il n’existe pas de traitement pour traiter la cause de la maladie de Wegener, mais il existe des moyens de soulager l’inflammation et les principaux symptômes :

  • la prise d'anti-inflammatoires, comme les corticoïdes ;
  • la prise d’immunosuppresseurs, comme le cyclophosphamide, le méthothrexate ou l’azathioprine ;
  • la prise d’antibiotiques.

Ces pros peuvent vous aider